CCMSA Service Images Sylvain Cambon

La MSA participe au financement de la recherche scientifique à hauteur de 500 000 euros

Mis à jour le 23/12/2020

(Communiqué du 23/12/2020) La MSA a signé deux nouvelles conventions de subvention avec l’Université de Franche-Comté et l’Université de Bordeaux pour soutenir leurs projets de recherche scientifique concernant la santé des populations agricoles. Ces projets, fruits de collaboration entre les chercheurs et la MSA, permettent au régime agricole de mieux accompagner ses ressortissants dans les domaines de la santé, de la prévention et plus globalement de la protection sociale.

Améliorer la compréhension de la survenue du suicide dans les professions de l’agriculture


Le Laboratoire de Sociologie et d’Anthropologie (LaSA) de l’Université de Franche-Comté travaille sur un projet d’étude portant sur les motifs du suicide en agriculture. Ce travail de recherche s’intéresse aux populations de non-salariés agricoles les plus à risque (les 25-39 ans et les plus de 65 ans). Il s’inscrit dans une démarche socio-anthropologique et aborde de nouvelles hypothèses permettant de faire le lien entre les travaux sur le suicide et ceux qui portent sur la famille, le travail et l’école.
Les résultats permettront à la MSA d’apporter de nouvelles préconisations en matière de prévention des actes suicidaires notamment en matière de santé et sécurité au travail.
 

Impacts de la transition agro-écologique sur la santé des agriculteurs


Le Centre Emile Durkheim de l’Université de Bordeaux étudie les conditions de travail dans les exploitations entamant une transition agro-écologique : évolution des conditions d’emploi et de travail des exploitants et salariés, impact sur leur santé physique et mentale. Ce projet de recherche s’appuie sur des études de cas en vitiviniculture dans trois régions (Nouvelle-Aquitaine, Occitanie et Grand Est) et sur des données statistiques de la MSA. 
Les conclusions de cette étude pourraient contribuer à l’évolution des activités d’accompagnement des exploitants et salariés agricoles par la MSA. 


Dans le cadre de son premier appel à projet scientifique « AAP MSA 2020 », la cellule recherche MSA a recueilli 28 lettres d’intention de la part de laboratoires et instituts de recherche. Au terme du processus de sélection mené dans le cadre de son Conseil Scientifique, la MSA a engagé sept conventions de recherche avec des partenaires, laboratoires universitaires ou instituts de recherche, pour un montant total de 500 000 euros.
 
Le Conseil Scientifique de la MSA

Le projet de recherche et de développement de la MSA se structure autour d’un Conseil Scientifique pluridisciplinaire, chargé d’expertiser des questions et projets de recherche en lien avec les problématiques rencontrées par les ressortissants agricoles et ruraux. Il est constitué de 30 membres reconnus pour leurs compétences dans les différents domaines de la recherche et répond à des critères de rigueur et de qualité : parité, déclaration des liens d’intérêt des membres, indépendance, etc.