Dispositif d’accompagnement vers le répit des actifs

Mis à jour le 16/03/2020

Le dispositif d’accompagnement vers le répit vise à prévenir l’épuisement professionnel des actifs du monde agricole, non salariés comme salariés évoluant dans des secteurs d’activité exposés à des crises agricoles.

Finalités

Le dispositif d’accompagnement vers le répit vise à prévenir l’épuisement professionnel des actifs du monde agricole, non salariés comme salariés évoluant dans des secteurs d’activité exposés à des crises agricoles.

Bénéficiaires

  • Non salariés et salariés agricoles

Domaine d'intervention

L'aide peut prendre différentes formes
  • Des aides au remplacement sur l’exploitation pour les non-salariés qui doivent permettre à ces derniers de prendre un temps de pause par rapport à leur activité. Possibilité de renouvellement selon les situations.
  • Des actions de prévention et d’accompagnement au répit pour les salariés et non-salariés permettant d’agir sur le syndrome de l’épuisement, d’encourager la prise de recul :
    • Des actions individuelles : aide au départ en vacances ou accès aux loisirs avec leurs proches, séance psychologique, de diététique, de sophrologie….
    • Des actions collectives :
      • groupes de paroles…, actions de remobilisation telles que :
        • Avenir en soi : Cette action a pour but de révéler les capacités (compétences, connaissances, passions, atouts…) pour faire face aux changements dans lesquels les participants sont engagés; d'identifier les stratégies pour affronter cette période de changement et la réussir; de présenter et argumenter ce que les participants envisagent de faire.,
        • Continuer ou se reconvertir : session d'aide à la réflexion pour les exploitants agricoles qui a comme objectifs principaux de permettre aux exploitants de disposer d’un temps nécessaire à la prise de recul; d'entamer une réflexion autour de leur devenir professionnel et de développer leur capacité à se projeter, à imaginer leur avenir.
        •  avec la santé sécurité au travail, « si on parlait du travail… » et Accompagnement vers le bien-être au travail

Modalités

Pour tous les bénéficiaires, l'accompagnement social global par le service d'action sociale de la MSA est au cœur du dispositif
Le déclenchement du dispositif pour un bénéficiaire s’articule autour de 3 étapes :
  • une évaluation sociale de la situation du ressortissant MSA quant à son mal-être professionnel par un travailleur social de la MSA ;
  • la proposition d’un accompagnement du ressortissant MSA vers le « répit » à travers la mobilisation d’actions pertinentes (projet d’accompagnement co-construit par le travailleur social MSA et l’assuré en fonction des difficultés rencontrées) ;
  • la mise en œuvre des actions auprès du ressortissant MSA.