Hébergement des saisonniers "coco paimpolais" : les élus MSA se mobilisent

Mis à jour le 06/10/2016

Fin août, Jean-Louis Even, Maire de La Roche Derrien, alertait la MSA d'Armorique sur la situation des salariés saisonniers, hébergés dans le camping municipal de sa commune. La MSA a répondu à sa préoccupation ; préoccupation partagée et relayée par les élus MSA (exploitants, salariés et employeurs agricoles) des cantons de Tréguier, La Roche Derrien et Perros Guirec.

Les élus MSA se mobilisent


Leur rôle est en effet d'être à l'écoute des besoins des salariés et des exploitants agricoles de leur territoire et de mener des actions pour y répondre.
A la demande d'Yves Le Rolland, Président MSA du canton de Tréguier, ils se sont réunis et ont proposé au Conseil d'Administration de la MSA d'Armorique de financer quelques équipements permettant d'améliorer les conditions matérielles d'hébergement dans le camping. Conscients de l'urgence, les administrateurs MSA membres du comité paritaire d'action sanitaire et sociale, ont accepté de débloquer une enveloppe budgétaire. Deux frigos et un lave-linge ont été installés au camping de La Roche Derrien le 13 septembre dernier. 

Des causes multiples


L'hébergement des saisonniers dans le Trégor n'est pas une situation nouvelle et les difficultés sont connues depuis de nombreuses années. 
Territoire touristique, la région offre de nombreuses possibilités d'hébergements, inaccessibles financièrement pour les saisonniers, la période de ramassage des cocos coïncidant avec la pleine saison touristique.
Une évolution dans le profil des saisonniers a accentué le phénomène, une main d'œuvre étrangère se substituant en partie à la traditionnelle main d'œuvre locale, domiciliée sur place.
Par ailleurs, la législation en vigueur interdit l'hébergement sous tente chez l'employeur. Des dérogations sont accordées tous les ans à certains départements et les Côtes d'Armor n'en font pas partie.

Un souci d'humanité


Du côté du maire de La Roche Derrien, comme du côté des élus MSA, le constat est le même. Située au cœur du secteur de production, bien que dépourvue de producteurs de cocos, la commune de la Roche Derrien attire inévitablement les saisonniers du fait de l'existence d'un camping municipal au tarif peu élevé. 
Or, bien que situé dans un cadre agréable et verdoyant, le camping n'est pas un lieu adapté à un l'hébergement de travailleurs, dont les besoins sont totalement différents de ceux de touristes campeurs. 
 
Toutefois, les fait sont là et une cinquantaine de personnes y dorment actuellement dans des équipements aux normes mais rudimentaires.
Pour les élus MSA, apporter une amélioration matérielle ponctuelle à la situation des saisonniers, répond à un souci d'humanité et atteste de la préoccupation du milieu agricole quant aux conditions d'hébergement des saisonniers. 
Ils ne considèrent pas l'hébergement dans le camping comme une solution pérenne mais souhaite faire face à l'urgence et répondre à l'appel du maire.

 
Toutefois, ils s'interrogent sur la prochaine saison et estiment nécessaire que des actions concrètes soient menées pour répondre aux besoins, la présence de saisonniers étant vitale pour la production locale.