L'accueil des prestataires au sein des exploitations

Mis à jour le 06/05/2020

Afin d’assurer le bon fonctionnement de l’exploitation et des filières, de nombreux salariés d’entreprises prestataires de services pour l’élevage sont amenés à se déplacer au sein des exploitations. Il s’agit, entre autres, des chauffeurs livreurs, des ramasseurs de lait et d’animaux, des technico commerciaux, des inséminateurs, des conseillers... En tant que professionnel, l’exploitant est responsable de la santé et de la sécurité des personnes intervenant sur son exploitation même s’il n’en est pas l’employeur direct. Dans le cadre du respect des gestes barrières, il doit donc organiser le travail différemment et mettre en place des mesures spécifiques afin de préserver la santé des exploitants et des intervenants extérieurs. Quatre grandes règles sont à respecter :

1/ Organiser le travail pour garantir la santé des intervenants

Pensez “prévention collective” (séparation des tâches, des personnes...) plutôt “qu’individuelle” (protection individuelle des personnes...)
 
  • Si possible séparer les tâches (limiter les risques entre personnes) et décaler les horaires d'arrivées, de départs et éventuellement de pauses.
  • Dans l’hypothèse d’une difficulté à mettre en œuvre les gestes barrières et de la nécessité d’avoir un contact rapproché, il conviendra alors de disposer d’un masque de protection (masque non sanitaire “alternatif” de catégorie 1)

Privilégier le numérique pour les documents qui transitent entre l’exploitation et l’extérieur

L’affichage des consignes sur l’exploitation (entrée, bureau…) doit obligatoirement être mis en place. Il s’agit des affiches téléchargeables :
En cas de doute sur sa santé, se tenir à l’écart et prendre conseil auprès de son médecin.

Contacts

Les conseillers en prévention, médecins et infirmiers du travail des MSA bretonnes (Armorique et Portes de Bretagne) sont à votre disposition à distance (téléphone, messagerie) pour vous accompagner au mieux, selon les recommandations officielles et les données connues et évolutives sur le Covid-19, dans votre réflexion pour la mise en œuvre de ces mesures de prévention.